Design museum Gent trouve son origine en 1903 lorsqu’un groupe d’industriels et amateurs d’art se réunirent au sein de « l’Union des Arts Industriels et Décoratifs ». Au début, le musée était un « Musée des Modèles » où l'on trouvait « de bons exemples » d'arts appliqués. Plusieurs disciplines y étaient représentées telles que : le mobilier – datant principalement du XVIIIsiècle – la céramique, le cuivre, le bronze ou encore le textile. À la même époque une bibliothèque fut créée.

Design Museum Gent Als Modellenmuseum

À l’origine, la collection était entreposée et exposée à l’académie municipale de Gand Sint-Margrietstraat. Lors de l'exposition universelle de 1913 qui eut lieu à Gand, le musée décida d'acquérir divers objets provenant de différents pavillons afin d'enrichir la collection en y incluant des pièces asiatiques, d'Art déco français ou encore du textile. Suite à cet agrandissement, il devint nécessaire de trouver un nouveau lieu où entreposer la collection. En 1922, le musée déménagea à l'Hôtel de Coninck, une demeure majestueuse du XVIIIsiècle qui se trouve dans la rue Jan Breydelstraat. L'artiste Armand Heins en fut jusqu'en 1931 le premier conservateur. Son successeur, Henri Nowé, eut l'idée de meubler les pièces de l'Hôtel de Coninck afin qu'elles aient l'air de « pièces d'antan » et qui donnent, aujourd'hui encore, une seconde vie aux objets de notre collection.

En 1958, la ville de Gand racheta le musée et le renomma « Musée des Arts Décoratifs ». De 1958 à 1973, le musée était fermé pour rénovation. Dans les années 50, le conservateur de l'époque, Albert Van de Walle, organisa les fameux « Salons Nationaux des Meubles Sociaux et Modernes » qui perpétuèrent la tradition du « bon exemple ». Après la réouverture du musée, le conservateur Lieven Daenens agrandissa considérablement la collection. Il réunit une collection d'Art nouveau belge et d'Art déco de grande qualité avec une série d'objets d'intérieur conçus par Henry van de Velde, Victor Horta, Paul Hankar, Gustave Serrurier-Bovy, Philippe Wolfers et Albert Van huffel. Il acquit également un nombre considérable d'objets postmodernistes italiens et mis l'accent sur le design contemporain international grâce à des acquisitions auprès de designers stars tels que Philippe Starck, Ron Arad et Shiro Kuramata. En 1987, le musée reçu deux héritages importants de la part du designer Pieter de Bruyne mais aussi de la part du collectionneur néerlandais Norbert F. Havermans qui fit don d'une collection conséquente d'objets en verre, en céramique et en argent. Dans les années 1980, des archives furent également données par Gaston Eysselinck, Albert Van huffel et Geo Henderick. En 1995, le musée changea de nom et devint le Musée des Arts Décoratifs et du Design.

Pendant ce temps, en 1992, le musée s'agrandit grâce à l'inauguration d'une nouvelle aile qui accueille depuis des présentations de la collection et des expositions temporaires sur trois étages dans un mélange fascinant et unique en complément des capacités de l'Hôtel de Coninck. Depuis 2002, le musée s'appelle Design museum Gent.

Hotel De Coninck Groot Ontvangstsalon Hutten Pauwels 170206 123736 Gevel Jan Breydelstraat 170206 123736 Design Museum Gent Gebouw 92 170206 123736 Binnentuin